www.plazarium.com/fr/developments/plasma-cracking-units/plazarium-pcs/

Modèle : PLAZARIUM PCS
Les installations mobiles de craquage par plasma PLAZARIUM PCS sont destinées à craquer (décomposer) les résidus lourds à l’aide de jet de plasma afin d’obtenir un fluide gazeux d’hydrocarbures et un mélange de fractions légères utilisable comme carburants.

Les matières premières à traiter sont les résidus lourds (pétrole lourd ou extra-lourd et des résidus pétroliers tels que fioul (mazout), bitume, goudron etc.), huiles moteur usées, huiles industrielles et fluides hydrauliques, huiles pour les turbines à gaz, huiles d’horlogerie, celles pour les transformateurs, les compresseurs et les turbomoteurs et mélanges de produits pétroliers usés.

La structure transportable de l’installation de traitement des déchets permet son montage sur un châssis automobile. Cette structure rend minime les travaux de montage sur le site, ajouter à cela la flexibilité de l’installation qui rend minime les dépenses de son installation dans l’entreprise (i.e. au caractère et au volume des déchets à traiter).

Outre sa mobilité, l’installation de craquage par plasma inclut un concept modulaire pour le processus dans son intégralité ou pour des éléments précis. Cette approche permet de traiter une large gamme de résidus pétroliers lourds dans un conteneur de 20, de 30 ou de 40 pieds.

Dans le cas de fonctionnement autonome, l’installation de craquage par plasma est munie d’une colonne intégrée dans le réacteur pour distiller le mélange résultant en deux fractions séparées - celles de naphta et de gasoil.
Installation de craquage par plasma du pétrole lourd et des huiles usagées PLAZARIUM PCS
Les atouts principaux de Installations de craquage des résidus lourds (fioul, goudron, bitume) et des huiles moteur usées par plasma PLAZARIUM PCS sont :
  1. La structure mobile et le concept modulaire ;
  2. La simplicité d’installation et de fonctionnement ainsi qu’une sécurité absolue de l’installation, et l’absence de contact avec les déchets ;
  3. Fluide sans nitrogène de ballast et l’absence du dioxyde d’azote (NO2) ni les autres oxydes d’azote (NOx);
  4. La simplicité et l’automatisation du système de contrôle de l'installation et du processus de traitement des déchets ;
  5. Fonctionnement à ciel ouvert avec un large diapason de températures (de -60 °С jusqu’ à +50°С) et dans des conditions humides (les conditions ambiantes sont déterminées dans le cahier des charges de l’installation du craquage par plasma) ;
  6. Le respect absolu de l’environnement est garantie lors du traitement de résidus pétroliers lourds (fioul, goudron, bitume) et d’huiles moteur usées, d’huiles industrielles, de fluides hydrauliques, d’huiles pour les turbines à gaz, d’huiles d’horlogerie, de celles pour les transformateurs, les compresseurs et les turbomoteurs et de mélanges de produits pétroliers usés. Aucune présence de résine, de dioxine ou de furane ;
  7. L’installation de craquage par plasma produit une fraction pure ou un mélange de fractions destine à la production de carburant ;
  8. La possibilité d’exploitation directement dans le lieu de collecte et d’accumulation de résidus pétroliers lourds ;
  9. Les rejets maximums admissibles sont conformes au normes de la directive de l’UE.
Pour plus de détails...
Le réacteur de l’installation de craquage par plasma PCS modifie la composition structurel et chimique de la matière première (les résidus lourds) à l’aide d’un jet de plasma de vapeur d'eau produit par une torche à plasma qui réduit la matière première principalement en fractions condensables (liquides) de naphta et de gasoil; le processus de décomposition se déroule avec un taux minime d’accumulation de gaz et les fractions obtenus ne sont pas plus lourdes que la matière première. Ce résultat s’explique par un taux élevés d’automatisation ainsi que le contrôle simultané de tous les paramètres du processus de craquage par plasma dans les différentes zones du réacteur plasma ajouter a l’ajustage continu des torches à plasma de vapeur d’eau industrielles.
L’installation de gazéification par plasma est dotée d’un lot moderne d’équipement d'analyse des gaz, destiné à contrôler la composition du fluide gazeux, la concentration des matières nocives et de poussière après son traitement dans le réacteur de craquage par plasma et après le processus de condensation et d’épuration de gaz et de distillation qui sépare le mélange final en du naphta et du gasoil (option).
L’installation de craquage par plasma de résidus lourds d’hydrocarbures (pétrole lourd et résidus lords tels que fioul, bitume ou goudron), d’huiles moteur usées, d’huiles industrielles, de fluides hydrauliques, d’huiles pour les turbines à gaz, d’huiles d’horlogerie, de celles pour les transformateurs, les compresseurs et les turbomoteurs et de mélanges de produits pétroliers usés est alimentée par un système d’alimentation électrique extérieur (réseau industriel triphasé de courant alternatif 50/60Hz à tension 380/400V).

La salle de contrôle est dotée d’un équipement de surveillance qui contrôle la qualité de l’énergie électrique et surveille les perturbations dans le réseau ainsi qu’un lot d'alimentation sans coupure pour tous les principaux systèmes de contrôle.

En cas d’alimentation électrique de basse qualité ou perturbée, l’équipement de surveillance va détecter le problème et couper tout équipement sous charge. En même temps, le lot d'alimentation électrique sans coupure va maintenir le fonctionnement du circuit de contrôle principal de l’installation de craquage des résidus lourds par plasma.
L’installation de craquage des résidus lourds par plasma est équipée d’un dispositif de contrôle pour ajuster tous les paramètres de craquage par plasma y compris les paramètres de refroidissement et de condensation, ainsi que de distillation du mélange résultant en naphta et gasoil et tout cela en mode manuel ou bien automatique.

Le respect des normes règlementaires du Manuel d’exploitations prévient les explosions et les incendies dans l’installation. Dans le même but le système est équipé de valves antidéflagrantes et d’un système automatique d’alimentation en azote dote de commande manuelle. L’installation est protégée également par le contrôle continu du processus de craquage ce qui exclue cumulation de matières explosives, ainsi que par la sélection de matériaux structurels et isolants résistantes aux incendies et aux explosions que ça soit dans un mode de fonctionnement normal ou d’urgence.
Contrôle du système de surchauffage de fioul dans l’installation de craquage par plasma PLAZARIUM PCS


Copyright © 2007-2021 PLAZARIUM.
Tous droits réservés